Points essentiels
  • Chaque année, 15 000 cas de stérilité tubaires sont diagnostiqués en France. La principale étiologie est représentée par les salpingites.
  • 55 % des patientes atteintes de salpingite ont moins de 25 ans.
  • Les formes subaiguës sont les plus fréquentes et posent des difficultés diagnostiques.
  • Les deux étiologies principales sont : les MST et les gestes endo-utérins.
  • Le chlamydiae trachomatis est le principal germe en cause.
  • Le diagnostic de certitude est la c┼ôlioscopie.
  • Le traitement antibiotique comporte l'association d'au moins deux antibiotiques.