5  -  Explorations à réaliser

5 . 1  -  Sur le plan maternel

La découverte d’une HTA en cours de grossesse doit faire rechercher en premier lieu une pré-éclampsie.

Le seul examen indispensable est la recherche d’une protéinurie sur échantillon ou au mieux sur un recueil des urines de 24 heures (normale < 300 mg/L ou 500 mg/24 h).

Les autres examens sont réalisés en présence de signes de gravité et permettent le diagnostic des complications de la pré-éclampsie :

  • HELLP syndrome (Hemolysis, ElevatedLiver enzymes, LowPlatelets) défini par l’association d’une anémie hémolytique, d’une cytolyse hépatique et d’une thrombopénie : NFS, plaquettes, haptoglobine, LDH, schizocytes, transaminases ;
  • CIVD : TP, TCA, fibrinogène, D-Dimères, complexes solubles et produit de dégradation de la fibrine ;
  • insuffisance rénale : ionogramme sanguin ± urinaire.

Un fond d’œil est nécessaire en cas d’HTA sévère ou de troubles visuels.

5 . 2  -  Sur le plan fœtal

Les explorations ont comme objectif le dépistage et la surveillance du RCIU :

  • une échographie obstétricale avec analyse Doppler :
  • un enregistrement cardiotocographique : à faire après 26 SA. D’intérêt limité dans les HTA modérées et isolées, il est indispensable dans la surveillance des formes sévères et/ou avec RCIU avec Doppler ombilical pathologique. Les altérations du rythme cardiaque fœtal peuvent être le témoin d’une hypoxie fœtale sévère qui précède la mort fœtale in utero.
5/10