2. 3 - Evaluation du risque cardiovasculaire absolu (RCVA)


Dès que le diagnostic d’HTA a été établi, le clinicien doit recueillir les éléments nécessaires à l’évaluation du RCVA.
Il suffit pour cela d’un interrogatoire et d’un examen clinique simples, suivis de quelques examens complémentaires (voir tableau 3)

Tableau 3 : Bilan initial
•  Créatinine plasmatique et évaluation du DFG  (Formule de Cockcroft Gault)

•  Kaliémie (sans garrot)

•  Prélèvements à jeun pour glycémie + EAL (Formule de Friedewald)     

•  BU (protéinurie, hématurie)
     si +: quantification

•  ECG de repos

La liste des informations à colliger est donnée sur le tableau 4.

Tableau 4 : Evaluation du risque cardiovasculaire
1/ Les facteurs de risque cardiovasculaire

        - Niveaux de PAS et PAD
        - Hommes > 50 ans, Femmes > 60 ans
         - Tabagisme actuel ou arrêté depuis moins de 3 ans
        - Dyslipidémie :    
                 • LDL cholestérol > 1,60 g/l
                 • HDL-cholestérol < 0,40 g/l)
        - Antécédents de maladie cardiovasculaire précoce    
            * Infarctus du myocarde ou mort subite (< 55 ans chez l’homme; <65 ans chez la femme) 
            * AVC < 45 ans quelque soit le sexe )
        - Diabète traité ou non

     2/ Autres paramètres à prendre en compte pour la prise en charge

        - Obésité abdominale    
        - Sédentarité
        - Consommation d’alcool excessive

    3/ Atteinte des organes cibles (AOC)

        - Hypertrophie ventriculaire gauche
        - Microalbuminurie (30 à 300 mg/24h ou 20 à 200 mg/l)

    4/ Maladies cardiovasculaires et rénales

        - AVC, accident ischémique transitoire
        - Insuffisance coronarienne
        - Insuffisance rénale :    
           cl. créatinine < 60 ml/min ou protéinurie > 500 mg/24h
        - Artériopathie aorto-iliaque et des MI

On peut rappeler :

             * à l’ECG par :    

                un index de Sokolow (SV1 + RV5 ou RV6) > 35- 38 mm
                ou un index de Lewis ( (RD1 + SD3) – (SD1 + RD3)) > 17 mm
                ou un index de Cornell (RVL + SV3)  > 24 mm chez l’homme,
                                                                                  > 20 mm chez la femme

           * à l'échocardiogramme par :

              un index de masse ventriculaire gauche (MVG) :
                                  > 125 g/m2 chez l’homme
                                  > 110 g/m2 chez la femme ;

            clairance créatinine (ml/min) =      ------------------------ x R
                                                                      créatinine (mmol/l)

                                                       avec    R = 1,23 chez l'homme, 1,04 chez la femme.

On parle d’IR débutante en dessous de 90 ml/mn, d’IR modérée en dessous de 60 ml/mn, d’IR sévère en dessous de 30 ml/mn et d’IR terminale en dessous de 10 ml/mn.

On notera que l’obésité (rapport  P/T2 > 30), surtout  abdominale (périmètre abdominal >102 cm chez l’homme, > 88 cm chez la femme), de même que la sédentarité (absence d’activité physique régulière) et la consommation excessive d’alcool (> 3 verres de vin ou équivalent chez l’homme, >2 chez la femme) sont recherchées pour faire l’objet d’une prise en charge adaptée mais n’interviennent pas directement dans l’évaluation du risque cardio-vasculaire.


5/6