2 . 4  -  Insuffisance surrénale

  • L’insuffisance surrénale peut être liée à une atteinte directe des 2 glandes surrénales ou à un défaut de stimulation par une atteinte haute, généralement hypophysaire (insuffisance corticotrope). Cette dernière s’intégre le plus souvent dans un tableau d’insuffisance hypophysaire globale (lien vers hypophyse), et son tableau est généralement plus discret et moins caractéristique.
  • L’insuffisance surrénale dite « périphérique », liée à une atteinte surrénalienne directe, touche les différents compartiments hormonaux surrénaliens et associent constamment une insuffisance glucocorticoïde et une insuffisance minéralocorticoïde, cette dernière étant absente en cas d’insuffisance surrénale « haute ».
  • L’insuffisance surrénale aiguë est une urgence vitale et doit être évoquée devant des signes souvent peu spécifiques. Il s’agit le plus souvent de la décompensation d’une insuffisance surrénale lente connue ou non, à l’occasion d’un « stress » (par exemple chirurgical ou infectieux), exigeant une synthèse accrue de glucocorticoïdes que l’organisme ne peut plus assurer.

15/39