2 . 3 . 3  -  Examens complémentaires


Lorsque le diagnostic est évoqué, la première étape consiste à confirmer sur le plan biologique, l’hypercorticisme. La cortisolurie de 24h est habituellement l’examen de première intention. La deuxième étape sera d’affirmer le caractère « non freinable » par un test à la dexaméthasone (l’absence d’inhibition de la sécretion endogène de cortisol et/ou d’ACTH est en faveur d’une sécrétion autonome). Enfin le dosage d’ACTH et les examens d’imagerie permettront de préciser l’étiologie.

14/39