2 . 3 . 2  -  Signes physiques


Plus que l’obésité, c’est surtout la modification de la répartition corporelle des graisses qui est évocatrice : l’accumulation facio-tronculaire de la graisse sous cutanée va contraster avec la fonte graisseuse et l’amyotrophie particulièrement marquée aux membres inférieurs. L’examen du malade debout et déshabillé est donc indispensable.

  • Modifications morphologiques :
    • faciès arrondi, avec erythrose faciale
    • accumulation de graisse au niveau de la nuque (« bosse de bison »)
    • amyotrophie
  • Signes cutanés :
    • vergetures pourpres sur le tronc et les membres
    • fragilité cutané, retard de cicatrisation
    • acné
    • Hirsutisme
  • HTA

Figure 8 : HTA
Figure 9 : Vergetures
Source : Collège des Enseignants d’Endocrinologie, Diabète et maladies Métaboliques

http://www.fascicules.fr/polycopies-endocrinologie-27.html
Figure 10 : Fragilité cutanée
Figure 11 : Schéma récapitulatif
Figure 12 : Visage caractéristique d’un syndrome de Cushing
Source : Collège des Enseignants d’Endocrinologie, Diabète et maladies Métaboliques

http://www.fascicules.fr/polycopies-endocrinologie-27.html
13/39