1 . 4  -  Hypothyroïdie


Signes fonctionnels

  • Asthénie
  • Ralentissement psychomoteur
  • Frilosité
  • Prise de poids
  • Constipation

Signes physiques généraux

  • Prise de poids
  • Infiltration cutanée et musculaire (myxoedème)
  • Pâleur
  • Bouffisure du visage (faciès lunaire)
  • Dépilation
  • Bradycardie
  • Goitre parfois visible à l’inspection (photo)

Figure 3 : Bouffissure avant traitement d’une hypothyroïdie
Source : www.mja.com.au/.../top10414_fm.html
Figure 4 : Hypothyroïdie
Source : © Collège des Enseignants d’Endocrinologie, Diabète et maladies Métaboliques
http://www.fascicules.fr/polycopies-endocrinologie-27.html

Diagnostic étiologique

Il est moins déterminant que dans l’hyperthyroïdie car le traitement de l’hypothyroïdie est habituellement purement substitutif, en administrant au patient de la thyroxine.
Les causes iatrogènes sont recherchées à l’interrogatoire (antécédents de chirurgie thyroïdienne, de traitement par iode radioactif ou de radiothérapie externe touchant la région cervicale). Les deux formes spontanées les plus fréquentes sont la thyroïdite lymphocytaire d’Hashimoto (caractérisée par la présence d’un goitre) et la thyroïdite atrophique.

5/39