1  -  Concept de spondylarthropathie

Le concept de spondylarthropathie regroupe des rhumatismes inflammatoires chroniques qui partagent certaines de leurs manifestations cliniques ainsi qu’un terrain génétique commun. En font partie la spondylarthrite ankylosante, le rhumatisme psoriasique, les arthrites réactionnelles, les arthrites associées aux entérocolopathies inflammatoires et les spondylarthropathies indifférenciées (figure 35.1).
La prévalence globale de l’ensemble des spondylarthropathies est de 0,35 % en France, le sex-ratio étant de 1,5 (hommes/femmes). La majorité des cas débute chez l’adulte jeune (avant 35 ans). Les manifestations cliniques des spondylarthropathies combinent de façon variable :
– un syndrome pelvirachidien ou axial (atteinte rachidienne et sacro-iliite) ;
– un syndrome enthésopathique ;
– un syndrome articulaire périphérique ;
– un syndrome extra-articulaire (iritis, psoriasis, balanite, uréthrite, diarrhée, entérocolopathie inflammatoire).

Fig. 35.1. Le groupe des spondylarthropathies (SpA).
1/10