6  -  Arthropathies hémophiliques

L’hémarthrose aiguë nécessite :
– l’immobilisation de l’articulation (attelle ou orthèse) associée à des antalgiques ;
– la perfusion immédiate de facteurs VIII ou IX ;
– la ponction-évacuation de l’épanchement s’il est volumineux ;
– d’éviter la prescription d’aspirine et/ou d’AINS augmentant le risque hémorragique.
Le traitement prophylactique des hémarthroses repose sur les perfusions régulières de concentrés de facteurs lorsque les hémarthroses sont fréquentes. En cas de synovite chronique, une synoviorthèse isotopique est indiquée chez l’adulte.
Le traitement chirurgical (arthroscopie plutôt que chirurgie à ciel ouvert) est
indiqué en cas de synovite chronique rebelle ou de blocage articulaire. En cas d’arthropathie évoluée, la mise en place d’une arthroplastie totale est discutée. Dans tous les cas, la rééducation fonctionnelle est capitale pour lutter contre les raideurs et les attitudes vicieuses.

6/6