5  -  Suivi et traitement

5 . 1  -  Surveillance régulière

La surveillance s’impose par un examen clinique tous les 3 à 6 mois et un bilan plus complet tous les 6 à 12 mois incluant : radiographie de thorax, EFR avec spirométrie et DLCO, ECG, une consultation ophtalmologique, un contrôle biologique incluant une calciurie des 24 heures et dosage de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA).

5 . 2  -  Abstention thérapeutique

C’est le cas le plus fréquent, en particulier pour le syndrome de Löfgren et les stades 1 ou 2 asymptomatiques. Les patients doivent cependant éviter les expositions solaires. Le pronostic de la sarcoïdose est variable. Cependant, de façon globale, on considère que 2/3 des malades environ entrent en rémission clinique mais que 1/3 auront une maladie persistante pouvant aboutir à des lésions du ou des organes atteints.

5 . 3  -  Corticothérapie

La corticothérapie doit être discutée en fonction de l'organe ou des organes atteints et de la sévérité de l'atteinte . Elle est indiquée dans les formes avec atteintes pulmonaires invalidantes ou d'aggravation progressive et lors des manifestations extrathoraciques graves (uvéite postérieure, atteinte rénale, atteintes cardiaques ou neurologiques symptomatiques, ainsi que dans les rares formes rhumatologiques chroniques et en cas d'hypercalcémie.

5/5