Objectifs

ENC :

  • Argumenter et hiérarchiser l’apport des principales techniques d’imagerie.

  • En évaluer le bénéfice, le risque et le coût.

SPECIFIQUES :

  • Connaître les lésions radiographiques articulaires, osseuses et rachidiennes caractérisant les lésions malignes, septiques, inflammatoires et dégénératives.

  • Connaître la sémiologie des données du scanner, de l’IRM et de la scintigraphie osseuse et citer les contre-indications des examens scannographique, IRM et scintigraphique.

  • Savoir élaborer une stratégie d’imagerie concernant une maladie de l’appareil locomoteur ; savoir distinguer un examen :
    – diagnostic : arbre décisionnel, notion de sensibilité et spécificité de l’examen appliqué à la méthodologie statistique ;
    – diagnostic positif (OUI/NON) ;
    – diagnostic de maladie active (OUI/NON) ;
    – diagnostic de sévérité (OUI/NON) ;
    – diagnostic de maladie potentiellement sévère (OUI/NON) ;
    – de suivi de la maladie.

  • Connaître les principes, l’intérêt et les limites de l’échographie ostéoarticulaire, musculaire et tendineuse (notamment en ville) et de la tomographie par émission de positons (TEP).

  • Citer les RMO en imagerie du rachis.