1  -  Pour comprendre

1 . 1  -  Définition

Le Syndrome PréMenstruelDéfinitionSyndrome PréMenstruel (SPM) : Ensemble des symptômes qui surviennent régulièrement, chez certaines femmes, avant les règles. Le plus souvent, ces symptômes se manifestent dans les quelques jours qui les précèdent, mais parfois ils peuvent se produire dès le milieu du cycle. Trois symptômes sont particulièrement fréquents : la tension mammaire, le ballonnement de l'abdomen et la tension psychique. Cependant, bien d'autres troubles peuvent être présents, comme des jambes lourdes, des céphalées ou des migraines, des troubles digestifs… Au total, plus de 100 manifestations cliniques ont été rapportées. Ces symptômes varient, en nature et en intensité, selon les femmes. Bien que la cause de cette affection reste mystérieuse, la modification des sécrétions hormonales semble être impliquée. (SPM) (voir syndrome prémenstruel (algies pelviennes)) représente la gêne fonctionnelle la plus fréquemment signalée par les femmes (30 à 40 %).

Il s'agit d'un ensemble de manifestations bénignes pouvant intéresser tous les appareils, et dont le seul point commun est leur caractère cyclique, apparaissant dans les jours qui précèdent les règles pour disparaître au début ou au cours de la menstruation.
Les symptômes s’installent souvent à la suite de difficultés ou de chocs psychologiques, et leur évolution, leur sévérité au fil des cycles, sont rythmées par les événements de la vie psycho-affective et les épisodes de la vie génitale. Cette dimension est à prendre en compte dans l’abord de la thérapeutique, et l’appréciation de son efficacité.

1 . 2  -  Physiopathologie

L’élément essentiel semble être la perméabilité capillaire avec constitution d’un œdème tissulaire interstitiel notamment mammaire (mastodynie), cérébral (manifestations neuropsychologiques) et péritonéocolique (troubles abdomino-pelviens), secondaires à une hyperœstrogénie relative.

1/4